Dans le champ social et médico-social, la performance est à la une ! Il y a même une agence pour cela… L’idée est simple : les établissements et services sociaux et médico-sociaux doivent être performants, c’est en ce terme que se résume la réussite de leurs missions.
Mais ça ne marche pas vraiment. Ceux qui suent à traduire les résultats des actions conduites dans les tableurs des « indicateurs de performance » de l’ANAP le savent bien. La performance du travail avec et pour autrui ne se laisse pas enfermer dans des grilles. Elle se situe ailleurs que là où les technocrates voudraient la circonscrire.
Fort heureusement !
C’est parce que la réussite d’une action visant à prendre soin d’autrui échappe en partie à ses protagonistes que quelque chose se produit. Ce qui se passe à ce moment ne relève pas de la performance standardisée conçue par la bureaucratie. Bien au contraire, il s’agit d’une réelle « performance artistique », initiée par des auteurs qui se reconnaissent dans une œuvre jamais achevée de leurs histoires de vie.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
Shares