OUVRAGE PUBLIE AUX EDITIONS ESF (disponible le 13 octobre 2011)

Quelles sont les « tensions éthiques » qui traversent et structurent la fonction de direction dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux ?

Répondre à cette question suppose de cerner la fonction de direction d’établissement ou de service du champ social et médico-social, voire sanitaire. Fonction délicate sinon difficile, marquée par l’environnement complexe qui caractérise l’action sociale, fragilisée par le contexte d’incertitude des politiques publiques, exposée au risque que représente l’exercice du pouvoir et enfin, impactée par les situations particulières des usagers.

Répondre à cette question suppose également de situer ce qu’est l’éthique dans l’action sociale et médico-sociale. Elle n’est ni une normalisation comme peut l’être la morale, ni une règle professionnelle à l’instar de la déontologie. Elle renvoie le sujet à ses choix quotidiens et les collectifs de travail, notamment les équipes de direction, à leurs responsabilités engagées dans l’action au nom d’un projet partagé.

L’éthique est un sujet à la mode, de toutes les modes… A l’heure où les critiques fleurissent contre le « management », elle peut être une opportunité facile pour redonner ses lettres de noblesse aux formes d’exercice du pouvoir mises à mal par l’évolution des institutions.

Cet ouvrage se plie à une double exigence. D’une part, relier l’éthique et le politique parce que l’orientation de l’action en travail social repose sur un projet qui contribue à la construction sociale. D’autre part, relier les pratiques professionnelles avec le travail du sujet sur lui-même, parce que la fonction de direction ne peut qu’être habitée, investie par une personne assumant sa responsabilité et interrogeant son rapport au pouvoir.

Cet ouvrage, qui sera disponible en librairie le 13 octobre s’adresse prioritairement aux cadres de direction, directeurs ou cadres intermédiaires, en proposant une réflexion sur son positionnement personnel qui relie l’individuel et le collectif.